Médecins

Déontologie

Le médecin du travail a actuellement un rôle majeur dans le respect de la déontologie : il est garant du secret médical dans tous ses aspects, y compris dans l’utilisation des outils numériques. Il est rendu responsable du degré de délégation à d’autres professionnels et doit pouvoir se mobiliser pour exiger une équipe formée. Aucune décision personnelle d’une direction ne peut le contraindre à abandonner son étique et le sens de ses missions.

Aptitude

Malgré de nombreuses parutions qui mettent en évidence l’incohérence d’être en même temps le médecin de sélection et le médecin de prévention, les législateurs ont de la peine à lâcher ce pseudo-outil assuranciel.

Modèles de contrats

La position de médecin du travail reste une particularité : il est un salarié ayant une mission au service de la santé des travailleurs mais payé par les employeurs. Ceci implique un contrat qui respecte le cadre d’intervention.

L’ensemble des professionnels et bien sûr les médecins se mobilisent contre la prime au rendement : les directions commencent par les infirmiers au mépris de la déontologie, c’est une atteinte directe à une coopération réussie et au principe d’indépendance technique.