[(Collectif IDEST : Appel à un mouvement de...

jeudi 3 novembre 2022

Collectif IDEST : Appel à un mouvement de grève national le 10 mai

Les Infirmiers Santé Travail sont des acteurs de soins au même titre que leurs collègues justement revalorisés par le Ségur, mais ils restent sur le banc de touche pour les revalorisations de leurs carrières.
Depuis plusieurs années, le métier des Infirmiers Santé Travail ne cesse d’évoluer. De plus en plus d’actes, jadis réservés aux médecins du travail, leur sont délégués depuis la loi El-Khomri de 2017. Un glissement de tâches telles que les visites d’embauches, les visites intermédiaires des suivis renforcés pour les postes à risques, leur ont été confiées sans aucune revalorisation.
Depuis 2017, les Infirmiers Santé Travail ont la responsabilité d’ouvrir le dossier médical et peuvent suivre un salarié durant toute sa carrière sans qu’il ne soit vu par le médecin du travail.
Les Infirmiers Santé Travail sont une spécialité à part entière en charge de la santé des travailleurs. Leur rôle principal est d’éviter toute altération de la santé des salariés du fait de leur travail, mais ils participent également activement à la promotion de la santé en suivant les axes de la politique de santé publique dans un contexte de désertification médicale autant rurale qu’urbaine.
La diminution constante de médecins du travail les amène à devenir des interlocuteurs privilégiés auprès des employeurs.
Et demain… ?
La nouvelle loi santé travail 2022 renforce et accentue les responsabilités des Infirmiers Santé Travail. On reconnaît toujours plus leurs compétences ainsi que le besoin de recruter des infirmiers formés à cette spécialité dans les différents services concernés. Un échelon supplémentaire « Infirmier Santé Travail en pratiques avancées » va être créé avec toujours plus de responsabilités mais aucune considération ni revalorisation en parallèle. Ce manque de considération ne peut plus durer !!!

Nous appelons à un mouvement national le 10 mai 2022 de tous les IDE Santé Travail quel que soit leur lieu d’exercice !

Faisons appel à la presse pour relayer notre message et informer les citoyens que ceux qui les accompagnent au quotidien dans leur suivi de santé ne sont pas reconnus.

" Le SNPST s’associe à cet appel à la grève, sur ses revendications :

- Formation universitaire de niveau Master

- Indépendance professionnelle et statut de salarié protégé

- Pas de rémunération à la tâche

- Révision des grilles de classification et augmentations salariales, en reconnaissance des compétences développées"