Gilles Arnaud : Au revoir Françoise

mardi 21 janvier 2014

Au revoir Françoise,

Lorsque ma candidature au poste de secrétaire général du SNPST a été sollicitée, j’ai été surpris car, et tous le reconnaissaient, Françoise DEMOGEOT avait bien plus de compétences et d’expérience que moi. Françoise a toujours refusé de franchir cet ultime pas. Dommage, elle aurait, en plus de toutes ses compétences, été la première femme secrétaire de notre syndicat, et ça aurait eu de l’allure !

Le travail avec Françoise secrétaire générale adjointe, responsable du contentieux et déléguée de la branche interentreprises fut un régal, non pas par ses conseils dont elle était bien avare à mon goût, mais par la rigueur intellectuelle avec laquelle elle menait ses dossiers et la pugnacité de ses actions. Infatigable combattante en faveur de l’indépendance des professionnels face aux attaques du patronat nous sommes toujours fiers de ses actions qui nous ont montré la voie d’une médecine du travail toute entière au service de la santé au travail des travailleurs. Il faut bien comprendre que ce ne sont pas les employeurs qui ont défendu la médecine du travail comme ils pourraient être tentés de le faire croire, mais bien la résistance inlassable de militants comme Françoise qui les a cantonnés dans un respect d’une réglementation qu’ils n’ont pas pu faire évoluer à leur guise.

Mais bien au-delà de ces aspects, c’est avec émotion que je me rappelle de grands moments vécus en ta compagnie Françoise ; que ce soit lorsque pour la première fois le syndicat a été reçu par le cabinet du premier Ministre à Matignon ou lorsque tu nous as accompagnés sur le chemin de nouvelles pratiques.

C’est dans ton fief d’Ermioni en Grèce que le projet des nouvelles pratiques coopératives en santé travail avec les infirmières a éclos et que le SNPST s’est intéressé aux différents modes d’exercice européens en prévention santé travail.
Ce fut un beau parcours de militante et nous sommes fiers d’avoir été à tes côtés. Nous t’en remercions et sommes attristés par ton départ prématuré.

Gilles ARNAUD

secrétaire du SNPST de 1998 à 2002