Disparition du Dr Françoise DEMOGEOT

mardi 10 décembre 2013

C’est avec une profonde tristesse que nous avons appris
le décès du Dr Françoise DEMOGEOT
survenu à Nancy, jeudi 5 décembre 2013 à l’âge de 73 ans.

Depuis son adhésion au SNPMT d’alors en 1980, le Dr Françoise Demogeot a donné sans compter à notre syndicat de son temps, de son dynamisme, de sa rigueur intellectuelle, de ses idées concernant la défense de la médecine du travail.
Elle a rapidement occupé des postes clés : Secrétaire Générale Adjointe dès 1985 aux côtés de trois Secrétaires Généraux successifs, les Dr Claude Saint Upéry, Dr Jean Paul Duléry et Dr Gilles Arnaud, tout en étant Responsable du Contentieux de 1995 à 1999, Déléguée de la branche Interentreprises, Déléguée de la région Lorraine.
De 1988 à 1997 elle a été la première personne qualifiée en raison de ses compétences en Médecine du Travail à siéger au nom du SNPMT, au Conseil Supérieur de la Prévention des Risques Professionnels au Ministère du travail, aux côtés des cinq grandes centrales syndicales. Sa pugnacité y a défendu les valeurs de notre syndicat national professionnel. Elle y a notamment contesté l’utilisation des tests génétiques à visée sélective dans le monde du travail.
Au-delà de ces responsabilités nationales, le Dr Françoise Demogeot était très impliquée dans son service de médecine du travail de Meurthe et Moselle dans lequel elle était Déléguée Syndicale et membre des instances représentatives du personnel.
Elle a particulièrement œuvré dans le domaine de la psychopathologie du travail. Avec l’association pour la recherche épidémiologique en médecine du travail (APREMET) et le Club Européen de la Santé, elle a contribué à mieux cerner les causes et donc la prévention de la maladie dépressive en milieu de travail et du stress au travail. Elle a su faire profiter ses confrères de sa précieuse expérience en la matière, que ce soit dans le cadre professionnel ou syndical.

Le SNPMT devenu SNPST lui exprime toute sa reconnaissance pour ce long et riche parcours syndical et adresse à son époux, le Dr Claude Demogeot et à sa famille ses sincères condoléances.